Les appli incontournables de 2012 et la tendance en 2013 1/2

Le Top 5 des tendances webdesign pour 2013

Quoi de neuf sur les tendances des appli en 2013 ?  Voici le top des appli les plus téléchargées.

Responsive design

 

N°9 Draw Something


Le jeu développé par OMGPOP permet aux utilisateurs de smartphones de s'affronter dans un jeu de dessin. Alors que l'un essaie de dessiner, sur l'écran de son smartphone ou tablette, le second doit deviner ce que le premier est en train de griffonner.

Et pourquoi un smartphone ou une tablette ?
Car c'est l'écran tactile de ces appareils qui est utilisé pour dessiner et pour deviner.

 

Site typographie

N°8 iCoyote


Cette application permet aux utilisateurs de smartphones d'utiliser leurs terminaux pour détecter les zones à risque, les perturbations routières… 
Pour ce faire, l'application repose sur une large communauté d'utilisateurs qui mettent à jour, continuellement, leur base de données.

iCoyote trouve toute son utilité du fait que les avertisseurs de radars sont interdits depuis début 2012. L'application permet donc de vous avertir de l'emplacement des radars mobiles et fixes grâce aux alertes des autres automobilistes utilisant l'application.

À l'aide du module GPS, iCoyote permet de vous informer sur l'état de la circulation, la limitation de vitesse et même la distance qui vous sépare d'un radar.

site web défilement vertical

N°7 Swiftkey 3

 

Le langage humain est parmi les sujets les plus délicats pour une machine : nous parlons, chacun, une version unique et personnalisée.Et quand il s'agit d'utiliser ce langage pour rédiger un message, un mail ou un tweet, la tâche se corse encore un peu plus !

Cependant, la version 3 de SwiftKey ne s'en sort pas si mal : le clavier alternatif pour Android utilise une technologie de traitement automatique du langage naturel qui lui permet d'établir des relations entre les mots. Ainsi, SwiftKey peut corriger les typos, prédire les mots suivants … tout en apprenant davantage.

Et c'est l'Apprentissage Machine qui fait la force du clavier : à l'aide des trillions de mots tapés par les millions d'utilisateurs de l'application, SwiftKey ne cesse d'améliorer automatiquement la qualité de son service. En d'autres termes, SwiftKey 3 apprend à chaque fois que vous l'utilisez pour entrer du texte.

 

Site CIGO 2013

N°6 WhatsApp

 

WhatsApp a tout pour réussir son rôle de SMS-killer : cette application multi-plateformes permet d'envoyer textes, photos, audio et même vidéos … sans toucher à son forfait SMS. De fait, tout passe par internet.

Pour gagner en simplicité, WhatsApp ne requiert pas la création d'identifiants : seul son numéro de téléphone mobile suffira à commander son compte … tout comme pour les SMS.Là aussi, Facebook ne tarde pas à copier le principe en l'intégrant à son application de messagerie Facebook Messenger !

Pour ce faire, WhatsApp utilise une version personnalisée du XMPP et crée, lors de l'installation de l'application, un identifiant Jabber (sous la forme numéro-du-mobile@s.whatsapp.net) et un mot de passe crypté avec l'algorithme de hashage MD5, basé sur l'IMEI du smartphone.

 

Site CIGO 2013

 

N°5 Snapchat

 

Snapchat est une application très populaire aux Etats-Unis et qui permet d'envoyer à ses amis des messages éphémères qui disparaîtront au bout de 1 à 10 secondes, au choix.

Cette application a le vent en poupe : des dizaines de millions de messages sont ainsi envoyés, chaque jour, entre particuliers.

Mais la nature éphémère des messages envoyés a inspiré de nouveaux usages de Snapchat qui devient l'un des moyens les plus populaires pour le « sexting » entre ados (définition wikipedia du  sexting)

Hormis cela, Snapchat demeure une application qui permet d'envoyer tous types de contenus (texte, photo, vidéo, audio)  qui disparaîtront au bout de quelques secondes. C'est parfait … même trop parfait pour être vrai, car les données échangées via Snapchat ne sont pas aussi volatiles que ça.

En effet, il est possible de sauvegarder les photos reçues via Snapchat. Pour ce faire, rien de plus simple : faire une capture d'écran (mais l'émetteur de l'image sera notifié) !

Pire encore, on peut, mine de rien, immortaliser les vidéos censées être éphémères qu'on vient de recevoir !

Une faille dans l'application permet à son utilisateur de visualiser et de dupliquer une vidéo en s'armant d'un simple gestionnaire de fichiers (tel que iFunBox qui ne nécessite même pas de jailbreaker son iPhone).

Les séquences sont, en effet, sauvegardées dans un fichier temporaire (le sous-dossier "temp"), rien que ça ! 

Une seule condition pour réussir son coup : il ne faut pas ouvrir la vidéo lorsque celle-ci est reçue sur votre iPhone.

Le cas échéant, elle serait supprimée.

 Cette méthode ne s'applique cependant pas aux photos qui ne nécessitent pas d’être mises en cache pour être visualisées.

Vigilance donc!

Facebook semble aimer le principe de fonctionnement de Snapchat et lance, à son tour, une application similaire qu'il baptise Poke et qui partage les mêmes défauts que son sosie

 

Lire la suite...

Contactez-nous

© 2011 Copyright cigo-developpement.fr